Phosphore. – Information Patient –

Le phosphore est un atome qu’on retrouve dans de nombreuses substances organiques. Le corps en a besoin pour faire les os (avec le calcium). Mais également pour les protéines, l’ADN et pour des substances énergétiques des cellules (ATP).

Le surplus de phosphore ingéré est éliminé par les reins dans les urines.

Où trouve-t-on du phosphore dans l’alimentation ?

Il existe deux types de phosphores alimentaires. Les phosphores organiques et les phosphores inorganiques.

Les phosphores organiques se trouvent principalement dans les aliments riches en protéines : viandes, poissons, oeufs, fromages et autres produits laitiers. Ils nécessitent d’être digéré pour libérer leur phosphore et une partie de ce phosphore restera liée aux substances organiques.

Les phosphores inorganiques sont ajouté à l’alimentation par l’industrie alimentaire comme acidifiant, agent levant, stabilisant. Ils sont sous forme plus simple et très (trop !) facilement absorbés par le corps.

Que se passe-t-il quand on absorbe trop de phosphore ?

Le corps va essayer de contrôler cet apport par deux moyens soit il l’élimine dans les urines en augmentant une série d’hormone dans le sang si la fonction rénale le permet (PTH, FGF 23, …). Soit en le stockant dans des tissus avec du calcium ce qui créent des calcifications des tissus : (artère, peau, …)

Capture d’écran 2017-06-18 à 14.18.17

CALCIFICATION ARTERIELLE FLECHE JAUNE

Chez le patient atteint d’une maladie rénale chronique le phosphore n’est plus éliminé par le rein et cette anomalie conduit à une intensification des calcifications phosphocalciques des tissus. Les maladies des artères progressent plus vite, le cœur peut s’épaissir à cause des hormones, la peau peut se nécroser (Calciphylaxie: photo ci-dessous)

Calciphylaxis-Picture

 

Comment lutter contre les complications ?

Le régime impose de diminuer les apports en phosphores (limiter les protéines selon l’âge, l’activité, le poids et la maladie rénale). Mais surtout limiter l’apport des phosphores industriels –conservant – . Vous pouvez trouver ci-joint une liste des additifs industriels contenant du phosphores : Liste des phosphores inorganiques: Etiquetage et additifs en phosphore

Les « E » plus utilisés sont :E 338 Acide ortho phosphorique, E339 Phosphate de sodium ou phosphate trisodique, E340 Phosphate de potassium, E450 Diphosphate, E452 polyphosphate

Si malgré le régime vous avez un apport excessif en phosphore il existe des médicaments qui attrapent le phosphore dans l’intestin (chélateur). Bien entendu l’idéal reste la limitation alimentaire.

Doser le phosphore dans le sang : phosphorémie ?

Le dosage du phosphore dans le sang est un indicateur médiocre de la quantité de phosphore absorbé. La phosphorémie reste longtemps normale malgré la surcharge et le début des calcifications artérielles. Si le niveau de phosphore dans le sang dépasse les ¾ de la norme supérieure -P75-), si la parathormone est élevée ce sont des signes indirects d’un apport excessif en phosphore, mais cela demande une interprétation médicale spécialisée. L’analyse par une diététicienne de vos apports vous apportera plus de renseignement sur un excès éventuel.

A retenir :

Je fais attention aux phosphores : j’évite l’excès de protéines…

Je lis les étiquettes pour éviter les additifs à bases de phosphore : E338, ….

Dr Guillen Anaya Miguel Ange, néphrologue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here